Claustrophobie : les traitements homéopathiques

Publicité

La claustrophobie est une peur extrême des petits espaces et des endroits clos (avions, ascenseurs, pièces fermées, etc.). Il s’agit d’une véritable pathologie qui se traduit par une panique avec des palpitations cardiaques et une sensation de suffocation voire une syncope (évanouissement) parfois même à la simple idée d’être enfermé. Il existe toutefois, en cas de claustrophobie, des traitements intéressants. Comme remède de la claustrophobie, les traitements homéopathiques notamment peuvent être d’une aide précieuse.

Publicité

© Fotolia

Claustrophobie : traitement homéopathique

Le traitement homéopathique de la claustrophobie est possible à l’aide de 5 remèdes principaux : Argentum nitricum, Carbo vegetalis, Pulsatilla, Sulfur et Valeriana. Argentum nitricum convient si la claustrophobie s’accompagne de troubles digestifs tels qu’une diarrhée avec le besoin d’inspirer de l’air frais. Carbo vegetalis est indiqué si la claustrophobie s’associe à une sensation d’évanouissement et/ou à des sueurs froides. On préconise Pulsatilla pour les personnes déprimées et qui sont soulagées à l’extérieur. Sulfur conviendra aux personnes dominatrices et extraverties qui ne supportent pas d’être enfermées (y compris psychologiquement parlant). Enfin, Valeriana est recommandé en cas de claustrophobie chez une personne qui devient hystérique lorsqu’elle est dans un endroit clos.

Publicité
Claustrophobie : traitements généraux

Il est aussi possible de traiter la claustrophobie et, de façon plus générale, toutes les situations angoissantes avec Actaea racemosa. Ce remède homéopathique est tout particulièrement indiqué lorsque la claustrophobie s’accompagne d’une sensation d’égarement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité