Bipolaire : où faire le test ?

Publicité

Être bipolaire n'est pas dramatique, ce trouble de l'humeur pouvant être très bien soigné de nos jours. Cependant, sans traitement adapté, la bipolarité favorise l'apparition de comportements dangereux (prise de drogue, alcoolisme, dépenses d'argent exagérées), d'où l'importance de la diagnostiquer rapidement. Découvrez quand et comment faire le test, si vous pensez être bipolaire.

Publicité

© photographee Bipolaire : quand faire le test ?

Si elle a porté différents noms au fil des siècles ("dysthymie" durant l'Antiquité ou encore "psychose maniaco-dépressive" dans les années 1950), la bipolarité correspond toujours à une alternance de moments dépressifs et euphoriques. Le fait d'osciller constamment entre la sensation d'être médiocre et celle d'être tout-puissant doit vous mettre la puce à l'oreille : effectuez le test si vous avez le moindre doute.

Publicité
Bipolaire : la première étape du test

Il existe de nombreux facteurs pouvant être à l'origine du comportement bipolaire : certains d'entre eux sont génétiques, d'autres environnementaux, d'autres encore sont psychologiques. Dans ces conditions, il est nécessaire de faire plusieurs examens pour diagnostiquer la bipolarité. Pour débuter la phase de test de la bipolarité, le mieux est de consulter votre médecin traitant. Il pourra notamment vous demander de remplir plusieurs questionnaires psychologiques. Si nécessaire, il vous prescrira aussi un bilan biologique.

Bipolaire : la seconde étape du test

Si votre médecin pense que vous êtes bipolaire, il vous orientera normalement vers un psychiatre. C'est lui qui, suite à un entretien poussé et l'analyse de vos symptômes, confirmera ou non le diagnostic. En cas de bipolarité avérée, il pourra prescrire un médicament pour stabiliser votre humeur.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité