Bipolaire : combien de types différents ?

Bipolaire : combien de types différents ?©iStock

Pour retrouver une certaine qualité de vie, l'individu bipolaire doit se faire diagnostiquer au plus vite. Avant tout, il s'agit de déterminer s'il appartient à la catégorisation bipolaire type 1, 2 ou 3. Explications.

Publicité
Publicité

Bipolaire de type 1, la forme la plus répandue

La bipolarité de type 1 se caractérise par une alternance d'épisodes maniaques et dépressifs interrompus par une courte période de calme. Durant la phase maniaque, l'individu paraît anormalement euphorique et hyperactif. Il peut s'énerver très rapidement, généralement sans raison. La phase dépressive se traduit par un état de tristesse intense. L'individu est constamment fatigué. Il se renferme sur lui-même, et peut avoir des idées suicidaires.

Publicité

Bipolaire de type 2

La bipolarité de type 2 alterne les phases dépressives et hypomaniaques. Ce type de bipolarité est toutefois plus compliqué à diagnostiquer car, le plus souvent, la phase hypomaniaque passe inaperçue. Sans l'épisode dépressif, elle pourrait être en effet aisément assimilée à un état de bien-être tout à fait normal. C'est en somme l'alternance avec l'épisode dépressif qui permet d'identifier la dimension pathologique de la phase hypomaniaque.

Bipolarité de type 3

Ce type de bipolarité synthétise deux sous-types de bipolarité. D'une part, il y a des individus qui vivent uniquement des phases hypomaniaques ou des phases dépressives, et dont l'état est provoqué par des traitements antidépresseurs peu adaptés. D'autre part, il y a des individus qui souffrent d'épisodes dépressifs récurrents généralement hérités d'antécédents familiaux.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité