Anorexie : jusqu'à quel IMC ?

Anorexie : jusqu'à quel IMC ?©iStock

Si les causes de l'anorexie sont encore mal comprises, ses conséquences sont bien réelles. En effet, l'anorexie entraîne une perte de poids importante pouvant aller jusqu'à menacer l'espérance de vie de la personne souffrante.

Publicité
Publicité

L'IMC : un critère pour diagnostiquer l'anorexie

L'amaigrissement fait partie, avec la restriction alimentaire et l'absence de règles, des principaux symptômes de l'anorexie. On parle d'anorexie modérée lorsque l'IMC, qui se calcule en divisant le poids par la taille au carré, est inférieur à 17,5 kg/m2. L'anorexie sévère peut quant à elle être évoquée lorsque l'IMC est inférieur à 15 et, enfin, l'anorexie critique est confirmée en présence d'un IMC inférieur à 12,5. A noter : un IMC normal doit être compris entre 18,5 et 23.

Publicité

Anorexie : des risques importants

Pour la Haute Autorité de Santé, un IMC inférieur à 14 kg/m2 (dénutrition grave) est un critère d'hospitalisation à temps plein, les risques pour la santé de la personne anorexique étant alors très importants. Pour les adolescents âgés de 15 à 16 ans, l'hospitalisation est recommandée lorsque l'IMC est inférieur à 13,2 kg/m2. Enfin, pour les 13 / 14 ans l'indice de référence est 12,7 kg/m2. Les conséquences de l'anorexie sur l'organisme sont nombreuses. Le ralentissement des fonctions vitales occasionné par la dénutrition se traduit par une hypotension artérielle, une baisse de la température corporelle et une diminution du rythme cardiaque. L'anorexie est donc un trouble sérieux qui, s'il n'est pas pris en charge, peut menacer l'espérance de vie de la personne qui est en souffre.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité