Troubles de l'érection : le Dr Ronald Virag, médecin spécialiste de la sexualité masculine, a répondu à vos questions

Publicité

Plus de 3 millions d'hommes souffriraient de dysfonction érectile en France.

Publicité
Medisite a posé vos questions au Dr Ronald Virag, chirurgien cardio-vasculaire, andrologue et pionnier de la recherche dans le domaine de la sexualité masculine et du fonctionnement de l'érection. Le Dr Virag est un expert international, il est l'auteur du livre Erection, mode d'emploi ( Editions Clement, 2013 )..

Lacuson 39 : Bonjour, j'ai 73 ans. Ayant une compagne encore demandeuse de relations sexuelles, je me pose la question de la maintenance des dites relations, sachant que pour ma part je me dois à l'évidence de constater la diminution de ma libido et de ma difficulté à avoir des érections correctes, sans faire appel à des expédiants. J'ai été traité par radiothérapie pour un carcinome de la prostate il y a 10 ans ,mais ce traitement n'a pas eu à l'époque de graves conséquences sur mes facultés sexuelles.Je suis actuellement un traitement au cialis à la dose journalière de 0.5 mg je fais appel parfois à des stimulants avec lesquels j'obtiens un certain résultat (sauf pour la libido). Ma question: Comment maintenir un équilibre sexuel correct, en fonction de mon âge,et en faisant appel à un minimum de produit,et ce en utilisant le bon produit efficace tant au niveau de la libido que de l'obtention d'une érection correctc et ce sans être nuisible à l'état général. Merci de me répondre, Bien à vous.

Dr Virag : Le point essentiel avant tout est de savoir si votre carcinome de la prostate, dix ans après la radiothérapie est considéré comme guéri. Quel est le taux du PSA ? Il semble que ce soit essentiellement un manque de désir (libido). Pour à votre âge maintenir ce que vous appelez « un équilibre sexuel correct », il convient de connaître votre taux de testostérone, souvent abaissé avec l’âge et possiblement après radiothérapie. Si tel est le cas un traitement par la testostérone associé à de petites doses de Cialis comme vous les faîtes et des compléments alimentaires judicieux comme EllioVir, vous maintiendront en forme…

Urbain : Bonjour ,voilà j'ai eu un infarctus du myocarde en 2002, pose d'un stent, et en 2013 un deuxième stent. J'ai 58 ans et depuis un bon moment j'ai des problèmes d'érection dans ma vie de couple. Mon cardiologue m'a fait une ordonnance pour du Lévitra, super comme médicament mais très cher. Pouvez-vous me dire s'il n'y aurait pas d'autres médicaments moins chers ou un générique, ou une autre méthode. Merci pour une réponse. Veuillez agréer mes salutations distinguées .Mr Urbain.

Dr Virag : Votre témoignage est l’illustration du lien très étroit entre les troubles de l’érection et les maladies cardio-vasculaires. Vous réagissez bien au Lévitra que vous trouvez très cher. Renseignez vous car les prix sont variables suivant les pharmacies. Vous pouvez aussi utiliser le sildénafil générique (sur prescription) du Viagra. S’il ne fonctionne pas, les mini-injections intracaverneuses seront-elles efficaces, et dans votre cas remboursables.

Arouay : Aux premières caresses avec une femme, ma verge bande, mais par la suite elle fléchit avant de faire la pénétration. Merci.

Dr Virag : C’est ce qu’on appelle une insuffisance de maintien de l’érection. Cela peut être secondaire à une trop grande émotivité ou à une peur de l’échec ou à des anomalies au niveau de votre système veineux. Souvent, les deux phénomènes sont associés. Il convient de faire pratiquer des examens spécialisés pour définir le meilleur traitement. Rassurez-vous, cela se soigne.

Raphael André : Après un traitement de la prostate injection Décapystyl 11,25 mg un tous les trois mois x mois et un comprimé Gsodex 50 mg un x jour trois mois tout est ok depuis près de quatre mois. Je ne suis plus sous traitements mais toujours pas de désir. L'érection est toute timide, pas de sperme, j'ai 66 ans. Y a-t-il un traitement pour pallier à ça ? Merci à vous !

Dr Virag : Monsieur, le traitement pour la prostate a consisté en l’administration de médicaments « anti-androgènes ». Cela veut dire que l’on a supprimé la fabrication d’hormones mâles pour lutter contre la maladie venue de la prostate. Pas étonnant qu’il n’y ait plus de sperme, pas de libido et des érections timides. Petit à petit le désir peut repartir. Pour relancer toute la machinerie érotique, la meilleure solution est d’agir sur les érections avec le système des mini-injections intracaverneuses. Le fait de ressentir de bonnes érections grâce à ce traitement relance le désir.

Jean Vergne : Viagra et Cialis me donnent d'assez violents maux de tête. J'ai 65 ans et il y a une dizaine d'années j'avais déjà eu des maux de tête en les prenant. Que faire ? Merci pour votre reponse.

Dr Virag : Les maux de têtes sont fréquents avec ce type de molécules. Vous ne dites pas si cependant, elles étaient efficaces. Une solution est d’essayer soit Levitra, soit le dernier en date sur le marché : Spedra et voir si les céphalées persistent. Si elles persistent, il faut utiliser les mini-injections intracaverneuses qui elles n’ont pas ses inconvénients.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité