Manque de testostérone chez l'homme : 3 symptômes

Publicité
Chez l’homme, la testostérone est une hormone stéroïdienne sécrétée par les testicules sous l’action de l’hypothalamus. Souvent associée à la virilité, cette hormone androgène contribue très largement au développement des attributs masculins. Mais quelles sont les conséquences d’un manque de testostérone ?
Publicité

5415413-inline-500x333.jpg© Istock

La testostérone, quels rôles ?

La testostérone est une hormone « couteau suisse » puisqu’elle assure de nombreuses fonctions. Sécrétée au cours du développement fœtal, l’hormone voit sa production stopper pendant l’enfance avant de reprendre au moment de la puberté. C’est grâce à elle, notamment, que les caractéristiques physiques masculines apparaissent : pilosité, mue de la voie, développement génital… Mais le rôle de la testostérone ne se limite pas à cela. Elle va également intervenir sur le comportement de l’homme en diminuant le stress ou en attisant, par exemple, son caractère compétitif.

Publicité
Le manque de testostérone, quel impact ?

Le taux de testostérone n’est pas le même chez tous les hommes. Il arrive même parfois qu’il soit insuffisant en cas de dysfonctionnement testiculaire ou hypothalamique. Ce déficit peut se traduire par diverses manifestations cliniques :

- diminution du désir sexuel ;

- baisse de la masse musculaire ;

- fragilisation du tissu osseux ;

- apparition de troubles du sommeil ;

- difficulté de concentration…

Le diagnostic d’un manque de testostérone est confirmé par une simple analyse sanguine. L’apport de testostérone exogène n’est généralement pas recommandé car il peut accroître le risque de maladies cardio-vasculaires. Une activité physique régulière et un régime alimentaire adapté constituent les deux leviers d’action permettant de compenser ce déficit.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité