Troubles de l'érection : un peu d’anatomie !

Publicité
Publicité

Le pénis est un appendice charnu constitué sous l’influence des hormones mâles lors de l’embryogenèse (croissance du fœtus dans le ventre maternel). Il contient le conduit excréteur de l’urine, l’urètre, ainsi que trois organes érectiles : deux corps caverneux, et un corps spongieux.

L’urètre passe à l’intérieur du corps spongieux pour aboutir au méat urinaire au sommet du gland, qui termine le pénis.

PENIS (STRUCTURES)

Publicité
Les organes érectiles (corps caverneux, corps spongieux) sont formés de lacs sanguins entourés d’une enveloppe fibreuse très résistante non distensible. Les lacs sanguins sont approvisionnés en sang par les artères ceinturées de fibres musculaires lisses et se vidangent par les veines péniennes.

PERINEE (PLAN PROFOND)

Le gland est recouvert à l’état naturel d’un repli de chair, le prépuce. Certaines cultures et pratiques religieuses recommandent ou imposent la section du prépuce : c’est la circoncision. Le gland n’est alors plus recouvert à l’état de repos du pénis.

La circoncision peut être nécessaire pour des raisons médicales. - Lorsque le prépuce est trop étroit à son extrémité, le décalottage du gland n’est plus possible et l’érection pénienne bute sur cet obstacle qui ne se laisse pas dilater. C’est le phimosis. - Lorsque le prépuce est étroit mais permet le décalottage, il peut serrer le gland comme un garrot si celui-ci reste décalotté, après une érection par exemple. C’est le para-phimosis.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité