Comment le pénis entre-t-il en érection ?

Sans érection, l'acte sexuel n'est pas possible. Comment se déroule ce mécanisme physiologique ? Comment le pénis passe du repos à l'érection ? Explications.

Publicité
Publicité

© FotoliaLe pénis est un organe qui réagit à des messages envoyés par le cerveau. Les nerfs lui demandent de dilater ses artères, qui se remplissent de sang : le pénis entre alors en érection. Mais il arrive que tout ne fonctionne pas comme prévu, et si près de 80% des Français reconnaissent que les pannes sexuelles ont un impact négatif sur leur vie de couple, il s’agit le plus souvent de phénomènes ponctuels liés au stress, au tabac, à l’alcool ou encore à une fatigue passagère. Si tout homme peut rencontrer occasionnellement ce genre de problème, on parle de dysfonction érectile quand il s'installe sur la durée.

Les causes des troubles de l'érection

L’athérosclérose est caractérisée par la présence de dépôts graisseux sur la paroi des artères, occasionnant une obstruction. À force, le sang a plus de mal à passer, et remplit moins bien les corps caverneux du pénis, qui rencontre des difficultés à se mettre en érection. À terme, le patient peut même rencontrer des problèmes cardio-vasculaires graves de type infarctus. D’autres maladies ou activités sont parfois pointées du doigt et mises en cause dans les troubles de l’érection : la maladie de Parkinson, le cholestérol, l'hypertension, le diabète, la dépression, et même la consommation abusive d’alcool ou la pratique du vélo au-delà de 400 kilomètres par semaine !

Comment soigner les troubles de l'érection ?

Même s’il est parfois difficile d’en parler, les troubles de l’érection doivent être abordés avec son médecin généraliste ou un spécialiste. La solution la plus simple et la plus couramment proposée est la prise de médicaments renforçant l’érection. Si le procédé n’est pas concluant, il est aussi possible de tester l’injection de substances stimulant l’érection ou l’utilisation du vacuum. Ce dernier permet, par un système de pompe, d’obtenir une érection qui est maintenue le temps nécessaire grâce à un anneau en latex. Plus radical, le patient peut aussi être orienté vers une intervention chirurgicale avec l’implantation d’une prothèse pénienne.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité