Phytothérapie et sommeil de l'enfant : la fleur d'oranger

Phytothérapie et sommeil de l'enfant : la fleur d'oranger©iStock

Chez les enfants souffrant de troubles de sommeil, la phytothérapie est une alternative aux hypnotiques (somnifères) qui s’avère souvent efficace. Découvrez les bienfaits de la fleur d’oranger et des autres plantes utilisées en phytothérapie pour lutter contre les insomnies.

Publicité
Publicité

La phytothérapie pour les tout-petits grâce à l’hydrolat de fleurs d’oranger

La fleur d’oranger est convoitée par les phytothérapeutes pour son action sédative et anxiolytique qui lui permet d’endormir le système nerveux central, de faciliter l’endormissement et de calmer les personnes angoissées. Par ailleurs, elle dégage un parfum très agréable que les enfants apprécient généralement. L’hydrolat de fleurs d’oranger est adapté aux bébés agités qui ne font pas leurs nuits. Versez 1 cuillère à soupe de la préparation dans le biberon avant la sieste ou le soir, ou 1 cuillère à soupe avant la sieste et le soir. À partir de 3 ans, vous pouvez administrer la fleur d’oranger en infusion, 2 fois par jour : 1 cuillère à soupe d’hydrolat par tasse de 3 à 6 ans, et 2 cuillères à soupe par tasse à partir de 6 ans.

Publicité

Les autres plantes indiquées en phytothérapie contre les insomnies

La valériane est une plante aux nombreux bienfaits très efficace contre les troubles du sommeil. Son effet sédatif se doit aux principes actifs présents dans la racine. La valériane est commercialisée sous plusieurs formes, notamment en poudre. La posologie recommandée est d’une cuillère à café de poudre par tasse d’eau bouillante, à prendre une fois par jour avant de se coucher. Les feuilles de mélisse, la racine d’eschscholtzia, les fleurs de lavande et d’aubépine sont aussi recommandées dans la prise en charge de la nervosité et des insomnies.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité