Angine de poitrine : les symptômes chez la femme

Publicité
L’angine de poitrine, ou angor, est un signe d’alerte ressenti lorsque le cœur manque d’oxygène ou de sang. L’angor instable est la forme la plus grave qui nécessite une prise en charge immédiate.
Publicité

5362128-inline-500x331.jpg

Angine de poitrine : un signe révélateur qui doit alerter

L’angine de poitrine – appelée aussi angor - est l’un des symptômes caractéristiques d’une maladie coronarienne. Lorsque le muscle cardiaque ne peut plus effectuer son rôle de pompe du fait qu’il n’est pas correctement alimenté en sang, une douleur thoracique est généralement ressentie par le patient. Les deux formes d’angine de poitrine les plus fréquemment rencontrées sont l'angor instable et l'angor stable.

Angor instable ou angor stable ?

Il existe une classification des angors, à savoir :

Publicité

- L’angor instable, fréquent en cas de rétrécissement d’une artère coronaire. Cette forme d’angine de poitrine est la plus grave. La crise de douleurs thoraciques peut apparaître de façon imprévisible, même durant une période de repos. Elle n’est donc pas nécessairement liée à l’effort. L’angine de poitrine instable peut être le signe annonciateur d’un infarctus du myocarde communément nommé crise cardiaque.

- L’angor stable chronique se manifeste lorsque le sujet effectue un effort important devant solliciter le muscle cardiaque plus qu’à l’accoutumée. Une fois la mise au repos, la douleur s’atténue puis disparaît.

Angine de poitrine : des symptômes atypiques chez la femme

Chez la femme, l’angine de poitrine – sans être asymptomatique – peut se manifester de façon atypique. Les symptômes décrits par certaines femmes sont un léger essoufflement et une fatigue inexplicable. Parfois les patientes ressentent simplement un léger malaise au niveau de la poitrine. Cette sensation d’inconfort dans la poitrine peut être accompagnée de maux de dos, de douleurs plus ou moins légères au niveau du cou, voire de nausées. Il est vivement recommandé de consulter un médecin même lorsque la sensation d’inconfort ressentie au niveau de la poitrine n’atteint pas le stade de la douleur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité