Le charbon végétal contre la digestion difficile

Le charbon végétal activé est une substance naturelle très efficace pour lutter contre les troubles digestifs, notamment contre les ballonnements. Mais comment utiliser ce traitement de phytothérapie ? Existe-t-il des contre-indications ou des précautions d’emploi à connaître ?

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x281.jpg© Istock

Utilité du charbon végétal

Publicité

Le charbon végétal est une substance naturelle obtenue à partir de la combustion de bois. Il est toutefois possible de modifier ce charbon en le faisant brûler une seconde fois en présence de vapeur d’eau, ce qui permet d’obtenir du charbon végétal dit « activé ». C’est sous cette forme que le charbon devient un complément alimentaire. Il est utilisé pour lutter contre les troubles digestifs et, plus spécifiquement, contre les gaz et les ballonnements. On peut également le retrouver dans divers filtres, par exemple dans les cartouches pour les carafes filtrantes.

Comment utiliser le charbon végétal ?

Le charbon végétal est facile à prendre sous forme de gélules. Tout dépend du dosage, mais d’une façon générale, on recommande de prendre 4 gélules par jour entre les repas avec un grand verre d'eau. En cas de besoin, il est possible de prendre jusqu’à 6 gélules par jour.

Précautions d’emploi avec le charbon végétal

Il faut prendre quelques précautions avec le charbon végétal. En raison de ses capacités d’absorption, il est en effet susceptible de retenir les substances actives des médicaments qui sont pris au même moment. Il est donc indispensable d’éviter de consommer ce complément alimentaire en même temps qu’un traitement médical (ou du moins, sans en parler à son médecin). De plus, le charbon végétal risque de réduire le péristaltisme intestinal, ce qui signifie qu’il va ralentir les mouvements intestinaux. Il est donc préférable d’éviter d’en prendre en cas de constipation.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité