Flatulences : attention aux féculents

Publicité

Les flatulences font partie des désagréments intestinaux les plus fréquents. Non sans conséquences, elles ont tendance à provoquer des maux de ventre très désagréables. L'aérophagie n'est toutefois pas une fatalité. En effet, quelques bonnes habitudes alimentaires suffisent bien souvent à solutionner ce problème. En premier lieu, on veille à restreindre sa consommation de féculents. 

Publicité

© Istock

Pourquoi les féculents provoquent-ils des flatulences ?

Lorsqu’ils sont consommés en quantité raisonnable, les féculents sont essentiels à la santé. Riches en glucides complexes, ils apportent en effet à l’organisme l’énergie dont il a besoin pour rester en forme au quotidien. Toutefois, ils présentent l’inconvénient majeur de provoquer des flatulences. La raison est simple : une fois ingurgités, ils fermentent dans l’estomac et y libèrent des gaz. Conséquences ? On souffre de ballonnements, de flatulences et de maux de ventre.

Publicité
Le secret pour limiter l’aérophagie ? Restreindre sa consommation de féculents !

La variété de féculents à éviter est relativement importante. En tête de liste, on retrouve bien sûr certains légumes comme la pomme de terre, certaines céréales (blé, maïs, orge, avoine, seigle, millet, riz…) ou encore certaines légumineuses (pois chiches et pois secs, haricots secs, lentilles, graines de soja…). Outre ces précautions alimentaires, il est tout aussi fondamental d'adopter une hygiène de vie saine et équilibrée. La pratique quotidienne d'une activité sportive permet, par exemple, de limiter notablement l'aérophagie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité