Douleur à l'œsophage : un reflux en cause ?

Publicité
Structure reliant la cavité buccale à l'estomac, l'œsophage est parfois le siège de douleurs plus ou moins vives provoquées par une inflammation. Un reflux gastrique peut-il en être à l'origine ? Quels en sont les symptômes ?
Publicité

5185358-inline-500x281.jpg

Qu'est-ce que le reflux gastro-œsophagien ?

L’œsophage est séparé de l’estomac par l'intermédiaire du sphincter œsophagien inférieur. S'il laisse passer les aliments lors de la déglutition, il bouche complètement, au repos, le tube œsophagien de manière à empêcher le liquide gastrique de remonter. Mais il arrive que le sphincter montre des signes de faiblesse et devienne moins imperméable. Résultat : les sucs gastriques s'échappent. Or, la muqueuse œsophagienne n'est pas suffisamment armée pour résister à l'acidité de ces sucs qui servent normalement à la digestion. C'est à ce moment-là que des brûlures d'estomac peuvent survenir.

Comment reconnaître le reflux gastro-œsophagien ?

Publicité

Le reflux gastro-œsophagien se manifeste principalement par du pyrosis, autrement dit par des sensations de brûlures stomacales pouvant potentiellement irradier jusqu'à la bouche. Ce type de manifestations cliniques se produit principalement quelques heures après les repas, au moment de la digestion. Les douleurs peuvent également être accentuées le soir en position couchée. Dans la plupart des cas, le reflux gastrique s'accompagne de régurgitations acides qui laissent un goût d'amertume dans la cavité buccale et engendrent une mauvaise haleine. Il arrive également que le reflux gastrique provoque des maux de gorge, un hoquet récurrent ou encore des nausées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité