Ulcère à l'estomac : le test HeliKit

Ulcère à l'estomac : le test HeliKit©iStock

L’ulcère à l’estomac est l’une des pathologies digestives les plus courantes. Depuis quelque temps, un test respiratoire permet de détecter la présence d'Helicobacter pylori, la souche bactérienne à l’origine de ce type d’ulcère gastrique. Comment fonctionne le test HeliKit ?

Publicité
Publicité

Le test HeliKit, qu’est-ce que c’est ?

En préambule, il est important de rappeler que la très grande majorité des ulcères de l’estomac est causée par une prolifération anormale d’Helicobacter pylori. En effet, cette bactérie particulièrement résistante présente la particularité de survivre dans les milieux acides. Celle-ci se développe au sein de la muqueuse qui tapisse et protège le tube digestif des attaques acides. C’est là qu’intervient le test HeliKit. Simple à utiliser, ce dispositif médical se propose de détecter la présence éventuelle de la bactérie en analysant tout simplement l’air expiré.

Publicité

Le test HeliKit, comment ça fonctionne ?

Le diagnostic d’une infection à Helicobacter pylori grâce au test HeliKit se fonde sur le fait que la bactérie transforme l’urée en gaz carbonique et en ammoniac. Pour révéler la présence de ces deux composants, le test HeliKit doit être réalisé à jeun. Le kit, délivré en pharmacie sous prescription médicale, comprend, entre autres, un flacon d’urée, des tubes de prélèvement et des pailles dans lesquelles l’air sera expiré. Le recueil de l’air doit être réalisé à deux reprises, l’une après absorption d’un sachet d'acide citrique, et l’autre, une demi-heure plus tard. Les prélèvements effectués sont ensuite envoyés dans l’un des laboratoires habilités. L’achat du test bénéficie d’une prise en charge de l’Assurance maladie à hauteur de 65 %.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité