Reflux gastrique ou ulcère, comment les différencier ?

Le reflux et l’ulcère constituent deux affections gastriques distinctes, qui peuvent parfois être confondues à cause de la similarité de leurs symptômes. Mais alors, comment les distinguer l’une de l’autre ? Ont-elles des signes cliniques propres ?

Publicité
Publicité

© Istock

Reflux gastrique, quels symptômes ?

Le reflux gastro-œsophagien (RGO), comme il est appelé par le corps médical, correspond à une remontée d’une partie plus ou moins importante du contenu stomacal au sein de l’œsophage. Cette pathologie peut survenir ponctuellement ou persister durablement. Cette fréquence va logiquement influer sur le degré de sévérité des symptômes présentés. Cela peut aller de la simple brûlure gastrique à des régurgitations acides, des nausées et/ou des vomissements. Des éructations ou des crises de hoquet sont également fréquentes en cas de reflux gastrique.

Ulcère gastrique, quels symptômes ?

L’ulcère gastrique, quant à lui, résulte de la formation d’une lésion au sein des muqueuses stomacales. Lorsque la plaie survient au niveau du duodénum, on parlera d’ulcère gastroduodénal. Ce type d’atteinte est principalement causé par la bactérie Helicobacter pylori. Sa prolifération anormale peut ainsi provoquer d’importantes douleurs épigastriques, que certains patients comparent à une crampe ou à une sensation intense de faim. Celles-ci peuvent entraîner une perte d’appétit et un amaigrissement soudain. Il est également possible que la lésion soit hémorragique et entraîne, de fait, une baisse plus ou moins massive de globules rouges. L’ulcère fait d’ailleurs partie des principales causes de l’anémie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité