La durée moyenne de la grippe intestinale

Publicité
Souvent confondue avec la grippe saisonnière, la grippe intestinale est une infection de l’appareil digestif plus connue sous le nom de gastroentérite. La durée moyenne de la grippe intestinale dépend de son origine : virale, bactérienne ou parasitaire.
Publicité

5495275-inline-500x333.jpg© Istock

Les troubles digestifs, principaux symptômes de la grippe intestinale

Très contagieuse, la grippe intestinale correspond à l’inflammation de la muqueuse des parois de l’intestin. Cette inflammation est dans la plupart des cas causée par un virus, parfois par une bactérie ou un parasite. Elle se traduit essentiellement par des troubles gastro-intestinaux, tels que des diarrhées, des douleurs abdominales et des vomissements. A ces troubles, qui surviennent entre 1 et 3 jours après la contagion, s’ajoute quelquefois de la fièvre.

Publicité
La durée de la grippe intestinale varie de 2 jours à 2 semaines

Si la gastroentérite est provoquée par un virus, elle évolue presque toujours vers la guérison en 2 ou 3 jours sans traitement spécifique. Les symptômes de la grippe intestinale peuvent durer jusqu’à 2 semaines, si l’origine est bactérienne ou parasitaire. Dans ce cas, le médecin prescrit un antibiotique (bactérie) ou un antiparasitaire (parasite) pour combattre l’infection. D’autres médicaments sont parfois proposés pour freiner le transit intestinal et stopper les diarrhées.

La déshydratation, principale complication de la grippe intestinale

Lorsque les diarrhées sont abondantes ou répétées, il existe un risque de déshydratation. Les personnes déshydratées ont très soif, elles se sentent diminuées et leurs lèvres sont sèches. Un apport en liquides est nécessaire pour compenser les pertes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité