Hernie hiatale : attention aux complications

Publicité
La hernie hiatale est l’affection la plus fréquente du tube digestif (elle touche environ 40 % des Français). Ce n’est pourtant pas une raison pour prendre ce problème à la légère, car ce trouble peut entraîner d’importantes complications. Mais quand doit-on passer une fibroscopie gastrique ? Quelles sont les complications de la hernie hiatale ?
Publicité

5249886-inline-500x333.jpg© Istock

Symptômes d’une hernie hiatale

Les symptômes classiques qu’entraîne une hernie hiatale sont : un reflux gastro-œsophagien avec une sensation de brûlure derrière le sternum, parfois une douleur à la déglutition et au niveau du creux épigastrique (sous les côtes au centre), voire des vomissements teintés de sang. Ces éléments doivent faire évoquer une hernie hiatale.

Publicité
Quand passer une fibroscopie gastrique

Une fibroscopie gastrique est nécessaire lorsqu’on suspecte une hernie hiatale. L’examen consiste à explorer la partie basse de l’œsophage à l’aide d’un fibroscope (faisceau de fibres optiques muni d’un éclairage et d’une petite caméra). Cette intervention permet de mettre en évidence la hernie hiatale et de détecter les premiers signes de complications éventuelles.

Complications de la hernie hiatale

Il existe une complication typique de la hernie hiatale : l’« étranglement » (volvulus) de l’estomac. Cela s’observe lorsque la partie supérieure de l’estomac vient se coincer (s’étrangler) au niveau de sa jonction avec la partie basse de l’œsophage. Cette zone ne sera dans ce cas plus vascularisée avec des risques de nécrose. Cette complication majeure est une urgence chirurgicale. Les autres complications possibles sont l’œsophagite, l’anémie ferriprive (par manque de fer) et l’hématémèse (vomissement de sang).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité