Constipation chronique : un risque d'hémorroïdes

Constipation chronique : un risque d'hémorroïdes©iStock

Prédominante chez les femmes, la constipation chronique s'apparente davantage à un trouble fonctionnel plutôt qu'à une pathologie organique. Mais qu'est-ce qui caractérise la constipation chronique ? Quelles sont les solutions possibles ?

Publicité
Publicité

Constipation chronique : quelles causes ?

La constipation est avérée lorsque le nombre de selles hebdomadaires est inférieur ou égal à 3. Le caractère chronique, lui, est confirmé lorsque le trouble persiste depuis au moins un mois. Les causes de la constipation chronique sont multiples. Parmi les principales, on peut citer la prise de certains médicaments (antidépresseurs, antiacides, opiacés…), les pathologies coliques, les régimes alimentaires pauvres en fibres, la maladie de Parkinson

Publicité

Constipation chronique : quelles conséquences ?

Lorsqu'il s'installe dans la durée, ce trouble du fonctionnement intestinal peut avoir d'importantes répercussions sur la vie quotidienne puisqu'il génère souvent des douleurs abdominales plus ou moins importantes ainsi que des ballonnements inconfortables. En outre, les poussées et les contractions anales répétées sont parfois à l'origine d'hémorroïdes ou de fistules anales. A terme, la constipation chronique peut altérer la qualité du sommeil et favoriser un état dépressif.

Constipation chronique : quels traitements ?

Dans la majorité des cas, la constipation chronique est fortement corrélée à l'hygiène de vie. Ainsi, l'adoption de mesures hygiéno-diététiques, basées sur une alimentation riche en résidus et une pratique physique régulière, suffit souvent à restaurer le transit intestinal. Lorsque ces précautions ne donnent pas de résultats satisfaisants, le médecin pourra prescrire des laxatifs osmotiques ou de lest. Les laxatifs irritants, eux, ne seront privilégiés qu'en ultime recours.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité