Thrombose hémorroïdaire : 3 symptômes

Thrombose hémorroïdaire : 3 symptômes

Les thromboses hémorroïdaires sont des réactions qu’il est possible d’observer en cas de troubles hémorroïdaires. Comme toutes les thromboses il s’agit de la formation d’un caillot de sang, à la différence qu’en cas de thrombose hémorroïdaire le thrombus se situe dans une hémorroïde. Mais quels sont, en cas de thrombose hémorroïdaire, les 3 symptômes à savoir identifier ?

Publicité
Publicité

Thrombose hémorroïdaire : les symptômes à savoir identifier

Près de 10 % des hémorroïdes se compliquent et entraînent une thrombose. Il est donc important de savoir les identifier, sachant que ce type de troubles concerne essentiellement les personnes ayant entre 30 et 50 ans. Les hommes sont autant concernés que les femmes ; toutefois 20 % des femmes ayant accouché développent une thrombose hémorroïdaire. Les thromboses hémorroïdaires se traduisent principalement par de très violentes douleurs d’apparition brutale (il est rare qu’il n’y ait aucune douleur). Ces douleurs s’accompagnent de la formation d’une tuméfaction au niveau de l’anus, cette tuméfaction de couleur bleue étant plus ou moins dure.

Publicité

Que faire en cas de thrombose hémorroïdaire ?

Publicité
Les thromboses hémorroïdaires sont généralement traitées aux urgences en raison de la douleur qu’elles provoquent. Il s’agit même des causes les plus fréquentes d’urgence en service de proctologie puisqu’elles représentent à elles seules un tiers des consultations. Le traitement dépend de l’importance de la thrombose. Si elle est de petite taille et qu’elle n’entraîne pas de douleur on peut la laisser se résorber naturellement (en quelques jours). En revanche, si elle est douloureuse et qu’elle se traduit par un œdème il faudra procéder à un traitement médicamenteux destiné à soulager les douleurs (prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires). On peut également utiliser des crèmes à base de corticoïdes, des lubrifiants ou des anesthésiques locaux. Enfin si la thrombose est saillante il est possible de l’inciser afin d’éliminer le caillot.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité