Rétention d'eau : les plantes comme remède

Publicité

La rétention d’eau provient d’un ralentissement du foie, du système lymphatique ou des reins. L’eau est alors mal éliminée, et se retrouve stockée dans les tissus. Différents facteurs peuvent causer une rétention d’eau : les fortes chaleurs pendant l’été, une alimentation trop riche en sel, le cycle menstruel... Heureusement, il existe des remèdes simples et efficaces, à base de plantes, qui favorisent le drainage. 

Publicité

Rétention d’eau : pourquoi les plantes peuvent-elles être un remède ?

La rétention d’eau peut provenir d’une faiblesse des reins ou du foie, chargés de réguler les liquides dans l’organisme, d’une dilatation des vaisseaux sanguins, ou encore d’une mauvaise circulation lymphatique. En conséquence, l’eau s’accumule dans les tissus, en particulier dans le bas des jambes. Les plantes agissent sur le foie, les reins ou les vaisseaux sanguins, pour les aider à mieux réguler les liquides. Les remèdes à base de plantes doivent bien entendu être combinés avec une bonne hydratation et un régime alimentaire sain et peu salé.

Publicité
Quelles plantes choisir comme remède contre la rétention d’eau ?

La queue de cerise est un diurétique très efficace. On la trouve en pharmacie ou parapharmacie, ou dans certaines boutiques spécialisées. Le persil est un autre diurétique naturel, qu’on se procure plus aisément. Vous pouvez le préparer en infusion, ou en parsemer vos plats et salades. Enfin, le thé vert a également des vertus diurétiques reconnues. Attention cependant, il est riche en caféine : évitez d’en boire le soir si vous avez le sommeil léger. Veillez aussi à choisir un thé vert pur et de bonne qualité, les variétés vendues dans le commerce étant inégales. Le pissenlit est idéal pour stimuler l’action des reins et du foie. Enfin, pensez à la piloselle, une plante qui favorise l’élimination du sel.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité