Phlébite : peut-on en mourir ?

Publicité
La phlébite, ou thrombose veineuse, est un trouble vasculaire qui résulte de l’obstruction d’une veine par un caillot sanguin. Affectant principalement les membres inférieurs, elle peut avoir des conséquences importantes qui peuvent, dans certains cas, engager le pronostic vital.
Publicité

5391082-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de la phlébite ?

Les manifestations cliniques de la phlébite varient en fonction de la veine concernée par l’obstruction. Lorsqu’il s’agit d’une veine superficielle, la zone impactée par le caillot présentera un léger gonflement et sera sensible à la palpation. Mais lorsque l’atteinte est plus profonde, les symptômes sont plus inquiétants et doivent faire l’objet d’un traitement médical rapide : perte de sensation au niveau du membre atteint, coloration bleue de la région, fièvre modérée, sensation douloureuse lorsque la pointe du pied est positionnée vers le haut (signe de Homans), durcissement du mollet…

Publicité
Quels sont les risques de complications ?

L’embolie pulmonaire constitue le principal risque de complication de la phlébite lorsque celle-ci n’est pas traitée rapidement. Cet accident vasculaire d’importance survient lorsque le caillot qui obstrue une veine superficielle ou profonde migre, via la circulation sanguine, jusque dans une artère pulmonaire ou l’une de ses branches. Les répercussions peuvent être dramatiques selon la structure artérielle qui est touchée : hypoxémie grave, troubles du rythme cardiaque, arrêt cardiaque… C’est la raison pour laquelle la phlébite doit faire l’objet d’une prise en charge minutieuse, s’articulant généralement autour de l’administration de médicaments anticoagulants et de l’adoption de mesures préventives.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité