Phlébite ou œdème à la jambe : la différence

Publicité
La phlébite est une affection fréquente qui concerne chaque année plus de 300 000 Français. Mais quels sont, en cas de phlébite, les symptômes qui doivent alerter ? La présence d’un œdème aux jambes doit-elle systématiquement faire craindre une phlébite ?
Publicité

5363450-inline-500x323.jpg© Istock

Phlébite : définition

Lorsqu’une artère ou une veine est victime d’une hémorragie, un caillot sanguin (constitué de fibrine notamment) va se former pour limiter l’écoulement du sang. Toutefois, les parois artérielles et veineuses étant particulièrement fines, il arrive que ce caillot obstrue en partie ces vaisseaux, ce qui limite le passage du sang. C’est alors qu’on parle de phlébite. Les symptômes de la phlébite diffèrent en fonction de la localisation et du type de phlébite, cette dernière pouvant être superficielle (si les petites veines sous-cutanées sont touchées) ou profonde (si une veine de plus gros calibre est concernée).

Publicité
Phlébite : symptômes

Les phlébites superficielles sont identifiables visuellement puisqu’elles donnent souvent à voir un gonflement de la veine sous la peau, celle-ci étant dure au toucher. Elles s’accompagnent généralement d’une douleur, voire d’une sensation de brûlure, en particulier le matin au lever. Il n’est pas rare qu’un œdème fasse son apparition, notamment au niveau du mollet, et une fièvre est parfois présente. En cas de phlébite profonde, on observe une douleur qu’on ressent comme étant plus profonde (au niveau de la cuisse ou du mollet, le plus souvent), des crampes, une tension de la peau, un œdème avec une sensation de chaleur, une légère fièvre et une modification de la coloration de la peau (rouge ou au contraire bleutée). La présence d’un œdème n’est pas systématiquement due à une phlébite. Mais si elle s’accompagne d’autres symptômes, il est important de consulter dans les plus brefs délais.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité