L'ulcère variqueux

Publicité

Touchant en général les jambes, l’ulcère variqueux est une maladie qui atteint la peau, mais aussi les chairs. C’est une plaie qui apparaît à la suite d'une ecchymose ou une blessure très légère, et qui, au lieu de guérir de façon spontanée, se développe, endommageant les tissus. Pourquoi apparaît-il ? Comment le traiter ? On vous dit tout sur ce type d’ulcère.

Publicité

ulcère variqueux© Fotolia

Les symptômes d’un ulcère variqueux

L’ulcère concerne essentiellement le bas de la jambe, et plus particulièrement la zone autour des malléoles et le dessus du pied. Toute plaie inhabituelle et sans cause apparente située à l’un de ces endroits doit ainsi attirer l’attention. Bien qu’il ne soit pas toujours douloureux ou profond, il est reconnaissable à l’atteinte importante de la peau, dont les tissus finissent par se nécroser, et à ses bords irréguliers. L’ulcère variqueux est dû soit à une insuffisance veineuse, soit à un problème artériel. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes de plus de 50 ans. Il fait souvent suite à une thrombose, une phlébite ou encore la présence d’une varice.

Comment traiter les ulcères variqueux ?

La pose d’un pansement avec contention après un nettoyage minutieux de la plaie et d’une zone élargie autour de celle-ci permettra d’aider à la résorption de l’ulcère veineux. De même, une activité physique modérée est conseillée ainsi qu’une surélévation des jambes au repos. Si l’ulcère devient chronique, des solutions chirurgicales sont envisageables afin de « brûler » les veines dysfonctionnant. Parfois, l’ulcère est à un stade tellement avancé qu’il faut retirer la peau trop endommagée avant d’envisager une greffe de peau.

Prévenir les ulcères variqueux

Lorsqu’il est d’origine veineuse, il est important de pallier l’insuffisance veineuse notamment par le port de bas de contention. Ces derniers permettent d’améliorer la circulation, évitant la stagnation du sang et l’augmentation de la pression dans les veines. Enfin, éviter toute prise de poids afin de ne pas aggraver les problèmes artériels et maintenir une activité physique minimum permet de limiter les risques de récidives.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité