Les bas de contention de classe 2

Publicité

Jambes lourdes, gonflées, varices, voici autant de maux que l’on associe à l’insuffisance veineuse. Ces problèmes de circulation sanguine touchent une grande partie de la population, hommes et femmes confondus. Bien que cette méthode souffre encore du préjugé "bas de grand-mère", les bas de contention de classe 2 restent un moyen efficace pour prévenir et lutter contre cette rétention.

Publicité

© Fotolia

Dans quels cas dois-je porter des bas de contention de classe 2 ?

Il existe trois classes de contention. La classe 1 permet de prévenir les troubles veineux. La classe 3 est le plus souvent prescrite suite à des opérations chirurgicales. La classe 2, la plus fréquente, s’adresse à toute personne souffrant de troubles veineux. Longs voyages, station debout prolongée, grossesse, varices, gonflement des jambes sont autant de situations qui peuvent nécessiter de recourir à une contention de classe 2.

Publicité
Choisir et porter des bas de contention de classe 2

Aujourd’hui, l’esthétique de la contention veineuse est bien loin de celle d’il y a quelques dizaines d’années. Couleurs et motifs constituent autant d’alternatives pour porter une contention en toute discrétion. Attention toutefois à la mise en place des bas de contention, qui demande quelques précautions : éviter de porter des bijoux qui peuvent abîmer la maille, placer correctement le pied du bas et remonter progressivement le long de la jambe, et surtout, mettre les bas le plus tôt possible après le réveil avant que les jambes aient le temps d’enfler. Il ne vous reste plus qu’à profiter de cette légèreté retrouvée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité