Fourmillements dans les mollets : un signe de jambes lourdes

Fourmillements dans les mollets : un signe de jambes lourdes©iStock

Prédominante chez les femmes, la sensation de lourdeur dans les membres inférieurs résulte généralement d’une circulation sanguine déficiente. Mais comment savoir si l’on souffre d’insuffisance veineuse ? Les mollets sont-ils les seuls à être touchés ?

Publicité
Publicité

Jambes lourdes, quels symptômes ?

L’impression désagréable, voire inconfortable, d’avoir les jambes lourdes et pesantes représente la principale manifestation de la mauvaise circulation sanguine. Cette lourdeur est souvent moins prégnante en début de journée et s’aggrave au fur et à mesure pour trouver son point culminant en soirée. Elle peut, en outre, être considérablement augmentée en cas de posture debout prolongée ou de température extérieure élevée. Dans certains cas d’insuffisance veineuse relativement avancée, cette atteinte circulatoire se manifeste par ce que l’on appelle des impatiences, c’est-à-dire par un ensemble de symptômes (picotements, démangeaisons, brûlures) qui contraint l’individu à bouger ses jambes pour se soulager.

Publicité

Jambes lourdes, quelles solutions ?

Il est important de consulter un médecin lorsque l’on ressent une lourdeur récurrente dans les jambes, afin de réaliser, si nécessaire, un bilan phlébologique. Si l’observation de mesures hygiénico-diététiques (activité physique régulière, diminution du sel…) ne suffit pas à résorber les symptômes, le port de bas ou de collants de contention peut alors être préconisé, en vue de favoriser un meilleur retour veineux et de réduire le processus de rétention d’eau à l’origine des jambes lourdes. Dans les cas les plus graves, une chirurgie visant à ôter la ou les varices est parfois privilégiée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité