3 aliments à éviter en cas de rétention d'eau

Publicité
La rétention d’eau se traduit par un excès d’eau dans les tissus. Généralement causée par un manque d’exercices physiques, par une alimentation peu équilibrée, par un excès de chaleur ou encore par un déséquilibre hormonal, elle peut être soulagée grâce à des mesures d’hygiène particulières. Les symptômes courants de la rétention d’eau sont des gonflements anormaux de certaines parties du corps (visage, doigts, jambes, pieds…) et une prise de poids soudaine et inexpliquée. En cas de rétention d’eau, quels aliments faut-il éviter à tout prix ?
Publicité

5363429-inline-500x340.jpg

Rétention d’eau : le sel est à bannir absolument

Consommé en trop grande quantité, le sel a tendance à favoriser le stockage d’eau dans les tissus. Pour éviter cela, il est conseillé d’utiliser ce condiment avec parcimonie : inutile par exemple de saler plusieurs fois un plat fait maison.

On évite au maximum le sucre raffiné

Tout comme le sel, le sucre raffiné favorise la rétention d'eau. Or, la plupart des produits transformés et des plats industriels en contiennent : pizza, sauce tomate, vinaigrette, légumes en conserve, plat cuisiné en sauce, viennoiserie, céréales, pâtisserie… L’idéal est donc de confectionner des repas équilibrés à base de produits sains et naturels.

Pour lutter contre la rétention d’eau, on réduit sa consommation d’alcool

Publicité

Les boissons alcoolisées favorisent la déshydratation qui elle-même aggrave la rétention d’eau. Il est donc vivement conseillé de remplacer l’alcool par des boissons plus saines : eau minérale, tisane, thé et jus de fruits maison.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité