Colocynthis : de l'homéopathie contre les acouphènes

Colocynthis : de l'homéopathie contre les acouphènes©iStock

Les bourdonnements ou sifflements dans l’oreille peuvent empoisonner la vie. Le traitement homéopathique est une aide simple à ne pas négliger pour traiter les acouphènes.

Publicité
Publicité

Peut-on traiter les acouphènes ?

Traumatisme du tympan, maladie de l’oreille ou vieillissement peuvent causer ce trouble très fréquent, qui touche près de 10 % de la population. Parfois, un bouchon de cérumen ou la maladie de Ménière sont à l’origine des symptômes. Les acouphènes trouvent aussi leur origine dans une hypertension artérielle. Consulter le médecin pour poser un diagnostic est indispensable.
La plupart du temps sans gravité, les acouphènes n’en sont pas pour autant sans conséquences. De la simple gêne au véritable handicap, chaque individu est différent face aux acouphènes.

L'homéopathie, un traitement naturel pour les acouphènes

Publicité

La perception des acouphènes s’estompe avec le temps, par un simple processus d’adaptation. Il n’existe pas de remède miracle, mais des thérapies qui favorisent la mise à distance sont souvent d’un grand secours. Hypnose, sophrologie, méditation permettent de prendre du recul et de ne pas focaliser sur les acouphènes.
L’homéopathie, une aide efficace pour atténuer les acouphènes, offre l’avantage d’agir sur les acouphènes tant anciens que récents.
Colocynthis 30 CH, 3 granules toutes les demi-heures pour diminuer l’intensité des acouphènes, particulièrement lorsque ces derniers sont aggravés par la colère.
Chininum sulfuricum 9 CH est le remède des bourdonnements d'oreilles et des vertiges par excellence. 3 granules 3 à 4 fois par jour au moment des crises.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité