Acouphènes pulsatiles : peut-on se servir de l'homéopathie comme traitement ?

Publicité

Les acouphènes, ces "bruits parasites" de type tintements, bourdonnements d'oreilles ou bruits de la mer surviennent généralement après un choc psychologique, du stress ou après cinquante ans. Mais qu'en est-il des acouphènes synchrones du pouls ? Peut-on traiter ces acouphènes pulsatiles avec l'homéopathie ?

Publicité

Quelle conduite à tenir en cas d'acouphènes ?

On peut commencer par rendre visite à son médecin généraliste. Le médecin a parfois la possibilité d'entendre les acouphènes (acouphènes objectifs), mais ils sont la plupart du temps uniquement entendus par le patient (acouphènes subjectifs). Les causes sont nombreuses et le médecin peut nous demander de consulter un ORL, un angiologue-phlébologue ou un autre professionnel de santé afin de cibler et de traiter le facteur responsable. Des problèmes cardiovasculaires, de l'hypertension artérielle ou intracrânienne ou encore, dans des cas rares, des anomalies de l'anatomie (anévrisme, thrombose…) peuvent en effet être à l'origine de ces acouphènes pulsatiles, d'où l'intérêt de consulter rapidement.

Publicité
Peut-on apaiser les acouphènes pulsatiles avec l'homéopathie ?

Consulter un médecin homéopathe peut également nous aider grâce à sa prescription d'un traitement personnalisé, de terrain et symptomatique. En cas d'acouphènes pulsatiles, c'est généralement les traitements homéopathiques Calcarea carbonica, Causticum et Lachesis qui sont conseillés. Si le patient entend battre son cœur, il est possible de prendre trois granules de Gloinoïnum 9 CH jusqu'à amélioration.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité