Acouphène : un remède homéopathique

Publicité

Si les acouphènes, ces "bruits parasites" sont peu gênants chez certains, ils peuvent être insupportables pour d'autres. Pour atténuer ces bourdonnements d'oreille, sifflements et autres tintements, on traite les acouphènes à coup d'homéopathie, qui peut se révéler d'un grand secours ! 

Publicité

Un traitement naturel contre les acouphènes

Les acouphènes sont liés le plus souvent à un traumatisme acoustique, au vieillissement de l'oreille ou à une pathologie du système auditif (bouchon de cérumen, otite moyenne, maladie de Ménière, etc.). L'homéopathie s'avère très efficace pour traiter la gêne ressentie. Néanmoins, il convient de consulter un professionnel de santé lorsque les troubles persistent, notamment pour éliminer la potentialité d'une hypertension artérielle.

Publicité
Atténuer les acouphènes avec l'homéopathie

Dans l'attente d'une consultation chez son médecin généraliste, il est possible de prendre 3 granules toutes les 30 minutes de Colocynthis 30 CH jusqu'à l'atténuation des troubles. Si les acouphènes s'accompagnent de vertiges, on associe à Colocynthis 5 granules trois fois par jour de Chininum sulfuricum 5 CH. Et surtout, pour bénéficier d'un traitement personnalisé (de terrain et symptomatique), on peut consulter un médecin homéopathe qui sera en mesure de prescrire d'autres remèdes comme Arsenicum Album (acouphènes anciens chez une personne anxieuse), Causticum (diminution de l'audition chez un sujet dépressif), Ignatia Amara (acouphènes améliorés par le bruit) ou encore Phosphoric Acidum (diminution de l'audition nocturne).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité