traitement tuberculose

Les dernières actualités

Tuberculose pleurale : qu'est-ce que c'est ?

La tuberculose est une infection bactérienne très contagieuse causée par le bacille de Koch. Ce microbe est expulsé lorsqu’une personne infectée parle, tousse ou éternue, ce qui peut contaminer celles qui se trouvent à proximité. On parle de tuberculose pleurale ou de pleurésie tuberculeuse lorsque l’infection provoque une inflammation de la plèvre, la membrane qui recouvre les poumons.

Tuberculose osseuse : une infection bactérienne en cause ?

La tuberculose est une infection bactérienne provoquée par le bacille de Koch. Une fois dans l’organisme, le germe atteint les poumons dans 85 % des cas, entraînant une toux et des problèmes respiratoires. Dans certains cas, la bactérie colonise les os : on parle alors de tuberculose osseuse. Cette forme de la maladie affecte surtout les patients immunodéprimés, par exemple ceux qui sont infectés par le VIH.

Tuberculose miliaire : la définition

Chaque année, entre 8 et 10 millions de nouveaux cas de tuberculose sont diagnostiqués à travers le monde. Cette infection bactérienne très contagieuse, provoquée par le bacille de Koch, affecte généralement les poumons. En revanche, 15 % des tuberculoses sont extrapulmonaires. Parmi elles, la tuberculose miliaire, qui représente 2 % des atteintes tuberculeuses.

Tuberculose ganglionnaire : comment se fait le diagnostic ?

La tuberculose est une infection bactérienne contagieuse, qui se transmet par la salive (crachats) ou l’air (toux, éternuements). Dans environ 85 % des cas, la bactérie responsable de la maladie, le bacille de Koch, gagne les poumons. Il arrive parfois qu’elle se loge dans un autre organe, les os ou les ganglions. On parle alors de tuberculose extrapulmonaire et, dans ce dernier cas, de tuberculose ganglionnaire.

Les symptômes de la tuberculose

Fièvre, toux, douleurs thoraciques, troubles respiratoires… Les symptômes de la tuberculose et leur intensité varient selon la forme de la maladie. Apprenez à reconnaître les signes cliniques de cette affection d’origine bactérienne, afin de mettre en place le traitement adapté dès leur apparition.