traitement avc ischémique

Les dernières actualités

AVC ischémique gauche : quelles conséquences ?

Un AVC (accident vasculaire cérébral) est un trouble grave causé par l'interruption de la circulation sanguine dans le cerveau. On distingue deux types d'accidents vasculaires cérébraux :  l'AVC hémorragique et l'AVC ischémique droit ou gauche.

AVC ischémique : la prise en charge

L’AVC ischémique est la forme d’AVC la plus fréquente et concerne 80 % des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral. Il doit être pris en charge le plus tôt possible afin de réduire le risque de séquelles définitives.

AVC ischémique sylvien : les traitements

L’AVC ischémique (accident vasculaire cérébral) correspond à l’obstruction par un caillot d’un vaisseau sanguin qui irrigue le cerveau. Lorsque ce caillot bouche une des deux artères sylviennes, l’oxygène ne peut plus alimenter convenablement plusieurs zones du cerveau. Les traitements existent, mais l’AVC ischémique sylvien est une urgence vitale : chaque seconde compte.

AVC ischémique gauche : les traitements

L’accident vasculaire cérébral, ou AVC, est l’atteinte d’une partie du cerveau. Les troubles qui en découlent peuvent toucher la sensibilité, la motricité, ou les fonctions intellectuelles et d’apprentissage. Quels traitements sont mis en œuvre lors d’un AVC ischémique gauche ?

AVC ischémique : les effets secondaires des traitements

L'accident vasculaire cérébral peut être de deux types. D'une part, l'AVC hémorragique est dû à du sang qui se répand dans une zone cérébrale. D'autre part, l'AVC ischémique voit l'afflux sanguin fortement diminuer dans les vaisseaux sanguins et l'oxygène fait alors défaut pour une zone du cerveau. La prise en charge de l'AVC ischémique nécessite alors des médicaments qui peuvent présenter des effets secondaires.

AVC ischémique transitoire : les traitements

Les accidents ischémiques transitoires (AIT) sont de petits accidents vasculaires cérébraux (AVC). Quels sont, en cas d'accident ischémique transitoire, les traitements qui existent et donnent-ils de bons résultats ? 

AVC ischémique : quels sont les traitements ?

L'accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque l'irrigation sanguine du cerveau est brutalement interrompue, privant alors l'encéphale d'oxygène. On parle d'AVC ischémique ou d'infarctus cérébral lorsque l'accident est provoqué par l'obstruction d'une artère cérébrale. Le point sur les différents traitements de l'AVC ischémique.

AVC ischémique : les symptômes

Les séquelles d’un AVC (accident vasculaire cérébral) peuvent être lourdes et compliquer grandement la vie quotidienne de la personne qui en a été victime. Les AVC sont la première cause d’invalidité en France… Pourtant, si l’on connaissait mieux les symptômes des AVC ischémiques, on pourrait éviter de nombreux AVC chaque année.