Hyperthyroïdie : la tachycardie comme symptôme

Hyperthyroïdie : la tachycardie comme symptôme©iStock

L’hyperthyroïdie est une pathologie de la glande thyroïde qui concerne entre 1 % et 4 % de la population française (et 8 fois plus de femmes que d’hommes) et qui se caractérise par l’accélération du métabolisme. Ainsi, de nombreux organes travaillent en excès ou fonctionnent trop vite. C’est également le cas du cœur, de sorte qu’un des symptômes de l’hyperthyroïdie est la tachycardie.

Publicité
Publicité

Hyperthyroïdie, un dérèglement de la glande thyroïde

L’hyperthyroïdie est un dérèglement dans lequel la glande thyroïde sécrète des hormones thyroïdiennes (T3 et T4) en excès. Ses hormones étant à l’origine de nombreuses fonctions de l’organisme, celles-ci sont augmentées ou accélérées.

Publicité

Symptômes de l’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie se caractérise par une accélération de la majorité des fonctions de l'organisme, ce qui entraîne notamment : une tachycardie (accélération du rythme cardiaque à plus de 100 battements par minute au repos), un amaigrissement, des troubles de la régulation de la température corporelle, de l'anxiété, des tremblements et/ou une importante fatigue qui peut être liée à des insomnies. Néanmoins, certaines hyperthyroïdies sont asymptomatiques. Elles s’observent parfois chez des personnes âgées de plus de 60 ans (environ 5 % des femmes de cet âge sont concernées).

Traitement de l’hyperthyroïdie

La prise en charge de la tachycardie, lorsqu’elle est liée à l’hyperthyroïdie, consiste donc à traiter cette dernière. Il s’agit de neutraliser les hormones thyroïdiennes présentes en excès à l’aide d’antithyroïdiens. Ces médicaments nécessitent toutefois 2 à 4 mois avant d’équilibrer correctement la fonction thyroïdienne. Le traitement peut aussi consister à renforcer le cœur si le patient présente des risques de maladie cardiaque.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité