Sevrage du tabac : en combien de temps ?

Sevrage du tabac : en combien de temps ?©iStock

Certaines périodes sont plus propices au sevrage tabagique : les vacances, le début d'année - motivé par les bonnes résolutions du Premier de l'an -, une période de l'année plus calme du point de vue professionnel et personnel... Car, arrêter de fumer a des conséquences sur l'organisme qui, si elles sont positives à long terme, doivent être prises en compte au moment de la prise de décision. Combien de temps dure la fatigue après l'arrêt du tabac ? Combien de temps faut-il compter pour un sevrage du tabac ?

Publicité
Publicité

Arrêt du tabac : la fatigue dure combien de temps ?

La nicotine contenue dans l'organisme s'évacue dans les quatre jours qui suivent l'arrêt de tabac. Mais c'est paradoxalement là que les problèmes commencent ! Effectivement, en fonction du degré de dépendance à la nicotine du fumeur, les conséquences du sevrage du tabac vont être plus ou moins difficiles à supporter. Si l'oxygénation du sang redevient normale dans les huit heures qui suivent l'abandon de la cigarette, en revanche, la fatigue due à l'arrêt du tabac peut se prolonger de deux semaines à trois mois pour les plus gros fumeurs.

Publicité

Sevrage du tabac : combien de temps durent les symptômes liés à l'arrêt du tabac ?

Les symptômes consécutifs à l'arrêt du tabac durent de quelques semaines à plusieurs mois. Les principales manifestations provoquées par l'abandon de la cigarette sont l'irritabilité, des envies de fumer parfois très fortes, des angoisses, des insomnies, des migraines, un regain d'appétit, notamment pour des aliments sucrés, des troubles intestinaux. Il faut être patient et se donner les moyens de ne pas craquer, en étant bien entouré, par des professionnels de santé, mais aussi par ses proches.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité