La durée du sevrage tabagique

La durée du sevrage tabagique®Istock

Même si les bienfaits de l’arrêt du tabac ne sont plus à prouver, prendre la décision d’arrêter de fumer n’est pas simple. Le sevrage tabagique est un parcours sinueux que chaque fumeur vit à sa manière et à son rythme, car nous ne sommes pas tous égaux face au tabac et à sa dépendance.

Publicité
Publicité

Les indispensables du sevrage tabagique

Arrêter de fumer se décide rarement du jour au lendemain. Pour augmenter les chances de réussite du sevrage tabagique, certaines conditions doivent être réunies. Pour plus de sérénité dans cette démarche, mieux vaut être bien entouré. Proches, amis, famille ou corps médical, un accompagnement vous aidera à tenir vos objectifs et à vous redonner de la motivation régulièrement. Idéalement, mieux vaut commencer le sevrage en dehors d’une période difficile, source de stress ou de tentations.

Publicité

Pourquoi pas pendant vos vacances ?

Publicité
Quand la durée du sevrage tabagique rime avec individualité En moyenne, il faut compter entre trois et douze mois pour arrêter de fumer. Le sevrage tabagique ne doit pas se mesurer en durée mais en efficacité. Notre corps entretient une dépendance à la nicotine, plus ou moins importante selon chaque personne. Plus la dépendance est forte, plus il faudra de temps pour sevrer son corps. Autant ne pas se fixer un objectif de durée. Mieux vaut se laisser le temps pour arrêter de fumer, lentement mais durablement. De nombreux substituts à la nicotine existent pour vous y aider : patchs, gommes, et plus récemment, la cigarette électronique. Vous pouvez également opter pour des méthodes complémentaires telles que l’homéopathie.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité