Arrêt du tabac : combien de temps dure la grosse fatigue ?

C’est un fait bien connu, fatigue et arrêt du tabac vont généralement de pair. La fatigue chronique reste en effet le premier symptôme du sevrage tabagique. Bien qu’elle tende à s’atténuer progressivement, elle peut être difficile à supporter. Mais combien de temps dure-t-elle exactement ?

Publicité
Publicité

La fatigue : un effet de l’arrêt du tabac

Le tabac est une substance hautement addictive et stimulante, dont les effets se font ressentir sur le corps, bien sûr, mais également sur le moral. C’est pourquoi son arrêt entraîne un bouleversement physique et psychologique important. L’organisme doit en effet réapprendre à fonctionner sans l’apport constant de nicotine. En somme, il est contraint de se désintoxiquer peu à peu. C’est durant cette période que la fatigue se fait ressentir. Elle tend à disparaître totalement au bout de 15 à 20 jours. Pour conserver la forme et faire le plein d’énergie durant cette phase délicate, une cure de vitamines est vivement recommandée.

Arrêter de fumer : quelles solutions envisager ?

Publicité

Arrêter de fumer est une décision importante. Pour se donner toutes les chances de réussir, il est indispensable de demander conseil auprès d’un professionnel de la santé. Pour compenser le manque du tabac, on peut envisager une substitution nicotinique partielle, comme des comprimés ou des patchs par exemple. Une activité sportive quotidienne peut également être une bonne alternative. En outre, le 39 89 (ligne téléphonique Tabac-info-service) propose l’accompagnement et le suivi personnalisés de tabacologues expérimentés.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité