symptômes de l'infarctus

Les dernières actualités

Cholestérol : un médicament responsable d’effets indésirables parfois graves

Insuffisance rénale, impuissance... La revue Prescrire dénonce les effets secondaires d’un médicament prescrit pour réduire le risque d’accidents cardiovasculaires quand on souffre d'hypercholestérolémie.

Crise cardiaque : les symptômes spécifiques chez la femme

Les signes avant coureur d'une crise cardiaque chez la femme peuvent passer pour des maux anodins et passagers pourtant en les connaissant bien certaines patientes pourraient être mieux prises en charge et arriver plus tôt à l'hôpital.

Infarctus du myocarde : quelles sont les causes ?

L’infarctus du myocarde est un arrêt brutal du cœur. Il s’agit donc d’une pathologie grave qu’il est essentiel de savoir détecter le plus précocement possible. Connaître les signes d’infarctus est donc indispensable. Il faut notamment se demander si, en cas d’infarctus, le mal au bras gauche est un signe suffisamment fiable. C’est ce que nous allons voir.

Infarctus : mal au bras gauche, un signe ?

L’infarctus du myocarde est une attaque cardiaque grave qui peut souvent mener à la mort. Mais est-il possible de le prévenir ? Que faire pour éviter d’en être un jour victime comme 10 % de la population française ? C’est ce que nous allons voir en nous posant la question, concernant l’infarctus du myocarde : quelles sont les causes ?

Infarctus : le mal de bras, un symptôme ?

Communément appelé AVC, l'accident vasculaire cérébral est provoqué par un arrêt total ou partiel de la circulation sanguine cérébrale. Ainsi privées d'oxygène, les cellules du cerveau meurent, ce qui provoque des lésions encéphaliques plus ou moins sévères. Causé par l'obstruction d'une artère, l'AVC ischémique, ou infarctus cérébral, constitue la majorité des cas d'AVC. Quelles sont ses conséquences ? 

3 signes de l'infarctus à ne pas négliger

En France, près de 120 000 personnes sont chaque année victimes d’un infarctus du myocarde, et sur ces 120 000 personnes, 8 400 meurent avant même de parvenir à l’hôpital, faisant de cet accident cardiaque la toute première cause de décès en France. Un infarctus du myocarde est une urgence vitale, il faut savoir en reconnaître les symptômes pour agir vite et sauver des vies.