symptôme du diabète

Les dernières actualités

Diabète de type 1 : quoi manger en cas de crise d'hypoglycémie ?

Le diabète de type 1 touche environ 10 % des diabétiques. Il est causé par l’arrêt de production d’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas qui intervient dans la régulation du taux de sucre dans le sang (glycémie). Le diagnostic du diabète de type 1 repose sur une simple prise de sang. Apprenez à reconnaître les signes du diabète afin d’éviter les complications.

Diabète gestationnel : 3 aliments interdits

Le diabète gestationnel est une forme particulière de diabète qui se déclenche au cours de la grossesse chez certaines femmes. Il s'agit d'une complication de grossesse qui doit faire l'objet d'une prise en charge adaptée. Comment reconnaître le diabète gestationnel ? Faut-il éviter certains aliments ?

Diabète de type 1 : à quel âge se fait le diagnostic ?

10 % des personnes diabétiques souffrent d'un diabète de type 1. Tour à tour qualifiée d'insulinodépendant ou encore de diabète juvénile, cette forme particulière de la pathologie touche principalement les sujets jeunes. Mais comment est-il détecté ?

Diabète de type 1 : les complications chez les personnes âgées

Nettement plus rare que le diabète de type 2, le diabète de type 1 apparait généralement durant l'enfance ou l'adolescence. Cette forme de diabète peut entrainer diverses complications sur le long terme, en particulier si elle n'a pas été diagnostiquée et traitée à temps.

Urine abondante : un symptôme de diabète de type 1

Polyurie, c'est ce terme qui désigne le symptôme des urines abondantes. Lorsque la journée et la nuit sont rythmées par les allées et venues aux toilettes et par une soif intense, la question du diabète de type I (ou insulinodépendant) se pose.

Hyperglycémie : un symptôme de diabète gestationnel

Le diabète gestationnel représente l'une des complications de grossesse les plus fréquentes. A ce titre, il fait l'objet d'un dépistage quasi systématique. Mais comment reconnaître ce trouble de la glycémie ? A quoi est-il dû ? Doit-il être traité chez la femme enceinte ?