Vomissement de grossesse : l'hyperémèse gravidique

Vomissement de grossesse : l'hyperémèse gravidique©iStock

Les vomissements font partie des symptômes de grossesse courants. Ils sont habituellement bénins, mais lorsque les vomissements de grossesse deviennent trop intenses, ils peuvent nécessiter une hospitalisation…

Publicité
Publicité

Vomissements de grossesse : comment reconnaître l’hyperémèse gravidique ?

L’hyperémèse gravidique se manifeste par des vomissements de grossesse abondants et très fréquents (5 à 10 par jour). Ils apparaissent au début de la grossesse, puis tendent à disparaître entre la 14e et 20e semaine. Parfois, ils perdurent jusqu’à l’accouchement. L’hyperémèse gravidique peut aussi s’accompagner d’une perte de poids et de symptômes de déshydratation : grande fatigue, bouche sèche, soif importante, vertiges, faible volume d’urines… Au moindre doute, consultez rapidement.

Publicité

Comment expliquer des vomissements de grossesse aussi intenses ?

Les mécanismes de l’hyperémèse gravidique sont encore assez mystérieux, mais on sait que les nausées et vomissements de grossesse sont liés à l’augmentation de l’hormone béta-hCG après la nidation de l’œuf dans la paroi utérine. Cela explique pourquoi les femmes enceintes ayant un taux de béta-hCG très élevé (exemple : grossesse gémellaire) sont exposées aux risques d’hyperémèse gravidique. Cependant, les femmes sujettes aux migraines ou au mal des transports font aussi partie des personnes à risques…

Quel traitement contre ces vomissements de grossesse ?

En cas d’hyperémèse gravidique, le médecin prescrit généralement des antiémétiques et une supplémentation en vitamine B6. De l’extrait de gingembre est également souvent employé pour limiter les vomissements de grossesse. Une hospitalisation peut être nécessaire dans les cas les plus graves, notamment pour corriger la déshydratation.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité