Retard de règles : les principales causes

Retard de règles : les principales causes©iStock

La plupart des femmes connaissent au moins un retard de règles dans leur vie. Si on pense tout de suite à une grossesse, il est tout fait possible d'avoir un retard de règles sans être enceinte…

Publicité
Publicité

Retard de règles : que faire ?

En cas de retard de règles important (deux semaines ou plus), il est conseillé de faire un test de grossesse. Si le test est négatif, prenez un avis médical pour rechercher une autre cause possible. Généralement, il s'agit d'un trouble bénin et temporaire, mais ce retard de règles peut tout de même révéler une pathologie dans certains cas.

Publicité

Retard de règles mais pas enceinte : quelles sont les causes possibles ?

Un choc émotionnel, du stress, un entraînement sportif mené à un rythme trop soutenu ou de la fatigue peuvent suffire à expliquer un retard de règles dans bien des cas… Autre cause possible : un état de maigreur. Ce phénomène s'observe surtout en cas d'anorexie : l'alimentation, trop pauvre en graisses et en protéines, ne permet plus d'assurer correctement la production des hormones responsables du cycle menstruel d'où l'espacement, voire l'arrêt total, des règles… Dans d'autres cas, le retard de règles est dû à un traitement médicamenteux ou à une pathologie comme le syndrome des ovaires polykystiques par exemple ou encore un trouble de l'hypophyse.

Retard de règles en début et fin de vie génitale

Durant l'adolescence, les retards de règles sont courants : il s'agit d'un phénomène normal lié aux fluctuations hormonales. Les retards de règles deviennent aussi plus fréquents vers 45-50 ans : il s'agit alors d'un signe annonciateur de la ménopause

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité