Peut-on avoir ses règles pendant une grossesse ?

Publicité
Au cours d’une grossesse confirmée, certaines femmes peuvent présenter des saignements vaginaux. Si l’on ne peut pas parler de règles, ces saignements peuvent néanmoins être plus ou moins abondants. Quand faut-il s’en inquiéter ?
Publicité

5256107-inline-500x333.jpg© Istock

Saignements pendant la grossesse : est-ce normal ?

L’absence de menstruations constitue l’un des premiers signes de grossesse. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’une femme enceinte n’aura pas de petits saignements vaginaux, surtout au début du premier trimestre. C’est même assez fréquent et cela s’explique par les multiples modifications hormonales et structurelles que subit l’utérus. Au moment de la nidation, par exemple, l’implantation de l’œuf au sein de la muqueuse utérine peut provoquer ce type de manifestation. Certaines femmes ont également de légères pertes sanguines au moment où elles auraient dû avoir leurs menstruations. C’est ce que l’on appelle les règles anniversaire.

Publicité
Saignements pendant la grossesse : un signe de complication ?

Les saignements vaginaux peuvent être le signe d’une fausse couche ou d’une complication du déroulement de la grossesse (grossesse môlaire, grossesse extra-utérine). Dans ces cas-là, l’hémorragie est souvent plus abondante que des règles normales. Elle peut être également associée à des contractions pelviennes plus ou moins intenses et/ou à des troubles gastro-intestinaux. C’est la raison pour laquelle il est vivement recommandé de consulter son gynécologue, seul praticien habilité à contrôler le développement fœtal. S’il confirme une fausse couche, il veillera à la correcte expulsion de l’œuf ou procédera à une interruption médicale de la grossesse.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité