Nausées de grossesse : attention à la déshydratation

Nausées de grossesse : attention à la déshydratation©iStock

En règle générale, les nausées de grossesse ne sont pas graves : elles sont juste très désagréables… Cependant, lorsque les nausées de grossesse provoquent des vomissements intenses, elles peuvent entraîner une déshydratation dangereuse pour la mère et le futur bébé.

Publicité
Publicité

Nausées de grossesse : le point sur l'hyperemesis gravidarum

Les nausées de grossesse sont très courantes : elles toucheraient entre 80 % et 90 % des femmes enceintes. Elles se manifestent surtout au premier trimestre de grossesse et peuvent s’accompagner de vomissements. Quand les nausées entraînent des vomissements intenses et trop fréquents, la future mère peut souffrir de déshydratation, de carences nutritionnelles et perdre du poids : on parle d’hyperemesis gravidarum. Cette dernière est rare (moins de 2 % de grossesse) et de cause encore inconnue. Elle peut nécessiter une hospitalisation de quelques jours, avec alimentation et réhydratation par voie intraveineuse.

Publicité

Nausées de grossesse : comment prévenir la déshydratation ?

Il est important de vous hydrater suffisamment durant votre grossesse, car les besoins en eau du fœtus sont très élevés. De plus, boire assez d’eau aide à éviter quelques désagréments courants de la grossesse (ex. : infections urinaires, constipation). Idéalement, il faut absorber 1,5 à 2 litres d’eau par jour dont au moins 1 litre sous forme « liquide » (eau, tisane, bouillon). Le reste peut être fourni par les aliments comme les fruits et légumes frais riches en eau (ex. : agrumes, tomates). N’hésitez pas à majorer vos apports en eau en cas de vomissements ! En parallèle, vous pouvez essayer de calmer les nausées grâce à des médecines douces. Pensez notamment à l’homéopathie contre les nausées de grossesse : le Nux Vomica 5CH est souvent utilisé. Demandez conseil à votre pharmacien.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité