Jambes lourdes : un symptôme de phlébite ?

La phlébite est un caillot de sang qui se forme dans une veine, empêchant la circulation sanguine. Elle touche le plus souvent le système veineux des jambes. C’est pourquoi il est important d’être attentif(ive) en cas de jambes lourdes : si elles ne sont pas nécessairement un symptôme de phlébite, les jambes lourdes révèlent néanmoins une insuffisance veineuse, qui peut s’aggraver dans certains cas.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Les jambes lourdes sont-elles un symptôme de phlébite ?

Il n’est pas rare d’avoir les jambes lourdes. Cet inconfort peut être provoqué par de fortes chaleurs, une immobilisation ou une station debout prolongée, ou encore une grossesse. Les jambes lourdes sont donc un désagrément courant. Elles ne représentent pas directement un indice de phlébite : en effet, rien n’indique qu’un caillot s’est formé. En revanche, lorsque le caillot se forme, l’on ressent une douleur diffuse au niveau du mollet ou de la cuisse, éventuellement accompagnée de crampes. Souvent, la zone semble chaude. Parfois, un gonflement est visible au niveau du mollet, voire de la jambe entière. La peau est alors tendue, brillante et dure.

Publicité

Jambes lourdes : pourquoi faut-il être prudent(e) ?

Publicité

Une personne qui souffre de jambes lourdes a les veines qui se dilatent. La circulation sanguine est moins efficace. Le risque de phlébite est donc accru. C’est pourquoi il vaut mieux prévenir que guérir. Pour éviter la formation de caillots, veillez à porter des chaussures confortables, évitez les mauvaises postures, et adoptez une bonne hygiène de vie. Une alimentation équilibrée, une bonne hydratation et la pratique régulière d’une activité sportive réduisent considérablement les risques de phlébite.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite