Grossesse : qu'est-ce que la protéinurie ?

Publicité

La protéinurie durant la grossesse peut avoir de sérieuses conséquences. Elle n’est donc pas à prendre à la légère. Lorsque la protéinurie est diagnostiquée chez une femme enceinte, les professionnels de santé mettent en place une surveillance médicale très régulière pour s’assurer de la bonne santé de la future maman et de son bébé.

Publicité

© Istock

Protéinurie lors de la grossesse : de quoi s’agit-il exactement ?

La protéinurie se traduit par la présence anormale de protéines dans les urines. Les protéines sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme et participent activement à la régénération cellulaire : ongles, peau, muscles, cheveux ou encore os. Lorsque l’on est en bonne santé, les protéines sont normalement filtrées par les reins. Dans certains cas, ces derniers ne remplissent pas entièrement leur rôle et les protéines se retrouvent donc dans les urines. Au-delà de 0,5 g/litre, le diagnostic de protéinurie est généralement confirmé.

Publicité
Détecter et surveiller la protéinurie durant la grossesse

Lors de sa grossesse, une femme enceinte dispose d’un suivi médical régulier visant à s’assurer qu’elle ne souffre pas de complications de santé. Les tests urinaires servant à contrôler le taux de protéines dans les urines font bien sûr partie de cette surveillance préventive. Si le premier test s’avère positif, des examens complémentaires seront réalisés. Lorsque le diagnostic de la protéinurie est effectivement validé, la future maman devra absolument se reposer au maximum. Dans certains cas préoccupants, l’hospitalisation pourra être requise.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité