Grossesse : l'origine des nausées

Publicité

Parmi les nombreux petits maux de la grossesse, les nausées et les vomissements parfois subis au cours du 1er trimestre font partie des plus désagréables. Souvent plus présentes le matin, ces manifestations persistent, chez certaines femmes, jusqu'à l'accouchement. Mais à quoi sont dus les nausées et vomissements de la grossesse ?

Publicité

© Istock

Nausées et vomissements pendant la grossesse, quelles causes ?

Les origines des nausées restent nébuleuses même si la piste hormonale semble être largement privilégiée par les chercheurs. Nombre d'entre eux pointent du doigt celle qu'ils considèrent comme étant l'une des principales responsables de cette manifestation désagréable : la gonadotropine humaine ou HCG. Cette hormone de grossesse, sécrétée par le placenta, aurait un effet direct sur le système digestif. Les nausées et les vomissements surviennent généralement de la 4e semaine à la 16e semaine de grossesse, ce qui correspond à la période pendant laquelle le taux de cette hormone s'accroît rapidement avant de retomber.

Publicité
Nausées et vomissements pendant la grossesse, quelles solutions ?

Il n'existe pas de remède miracle contre les nausées et vomissements, d'autant plus que la grossesse réduit considérablement l'utilisation des médicaments anti-nausée classiques habituellement à la disposition des médecins. Certaines petites astuces peuvent néanmoins s'avérer utiles : fractionner les repas, ingérer de petites quantités, grignoter avant de se lever du lit, privilégier les fibres alimentaires, éviter les aliments qui ont une forte odeur… En revanche, le gingembre et le citron sont deux aliments naturels dont les vertus anti-nauséeuses sont reconnues.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité