Grossesse : la bouillotte sèche comme antidouleur

Grossesse : la bouillotte sèche comme antidouleur©iStock

Ballonnements, tiraillements ou douleurs ligamentaires... Tout au long des neuf mois, la grossesse occasionne des petits maux désagréables, voire douloureux. Mais heureusement, dans certains cas, la femme enceinte et la bouillotte sèche font plutôt bon ménage !

Publicité

L'origine de la bouillotte noyaux de cerise

Les coussins ou bouillottes noyaux de cerise sont généralement des objets ergonomiques et confort 100 % naturels que l'on trouve en boutique ou en ligne. Pour la plupart, ils se réchauffent au four et au four à micro-ondes, voire sur le radiateur.
Les Suisses utilisaient déjà les noyaux de cerise il y a de nombreuses années pour remplir leurs coussins afin de se réchauffer et de profiter des effets associés.
Les noyaux de cerise ont en effet la particularité de conserver la chaleur et on leur octroie de nombreux bienfaits.

Publicité

La femme enceinte et la bouillotte sèche

Durant la grossesse, les douleurs de la femme enceinte, y compris les petites, doivent faire l'objet d'une consultation médicale (médecin traitant, gynécologue, sage-femme…) ne serait-ce que par téléphone.
L
orsqu'elles ne sont liées à aucune pathologie spécifique ou qu'il s'agit de douleurs ligamentaires, il est de bon ton de prendre l'accord de son médecin quant à l'utilisation d'une bouillotte noyaux de cerise. La bouillotte sèche est en effet utile pour réchauffer les pieds ou les draps froids, mais aussi pour détendre, atténuer la douleur et dénouer les tensions.
Pour les douleurs apaisées par le froid, il est possible de conserver momentanément la bouillotte au congélateur.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité