Grossesse et sport : les sports interdits aux femmes enceintes

Grossesse et sport : les sports interdits aux femmes enceintes©iStock
Publicité

Vous attendez un heureux événement, mais vous souhaitez rester une femme active ! Grossesse et sport peuvent faire bon ménage. Encore faut-il connaître les exercices adaptés aux femmes enceintes et les sports interdits pendant la grossesse. Explications.

Publicité

Les conseils pour une activité physique appropriée pendant la grossesse

Sportive inconditionnelle, vous n'envisagez pas de passer neuf mois à rester inactive. La grossesse va quelque peu changer vos habitudes, mais elle n'est pas pour autant incompatible avec le sport. Garder la forme reste possible. Encore faut-il respecter quelques règles. Pendant le premier trimestre, continuez à pratiquer normalement vos activités sportives en incorporant une gymnastique douce et des exercices pour femme enceinte. Attention à ne pas augmenter l'intensité de vos séances dans le but d'affiner votre silhouette ! Jusqu'au cinquième mois, trois séances de trente minutes par semaine sont autorisées.

Les sports recommandés et interdits aux femmes enceintes

La marche et la course à pied sur une surface plane et à faible vitesse permettent de bouger jusqu'à la fin du deuxième trimestre. Le vélo est bénéfique pour s'aérer et pour tonifier le périnée. La natation est idéale pour toutes les futures mamans. Les méthodes pilates douces améliorent la respiration et le yoga aide à la préparation à l'accouchement. Par contre, les sports où il existe un risque traumatique sont à exclure : sports de balle, sports collectifs et sports de combat. Le VTT, l'équitation et le roller sont défendus à cause des risques de chutes. Enfin, les activités en haute altitude et la plongée sous-marine sont interdites pendant la grossesse.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité