Grossesse : comment reconnaître une fausse couche ?

Grossesse : comment reconnaître une fausse couche ?©iStock
Publicité

Quels que soient l’âge ou l’état de santé de la future maman, le risque de fausse couche est bel et bien présent, d’autant plus s’il s’agit d’une première grossesse ou d’une grossesse à risque. Certains signes permettent de reconnaître une fausse couche. Pour éviter toute inquiétude inutile, il est important de savoir identifier ses principaux symptômes. 

Publicité

Des saignements en début de grossesse : premier symptôme d’une fausse couche

Le début d’une grossesse se traduit habituellement par un arrêt du cycle menstruel. Aussi, l’apparition soudaine et brutale de saignements ne doit pas être prise à la légère. Ils peuvent tout simplement correspondre à la nidation de l’embryon dans l’utérus, à un décollement placentaire sans gravité, à des règles anniversaires ou à une infection vaginale. Dans les cas les plus graves, ils peuvent être symptomatiques de l’expulsion du fœtus. On parle alors de fausse couche spontanée. La perte de sang est généralement importante, mais elle peut également, dans certaines circonstances, passer totalement inaperçue.

Des douleurs inquiétantes situées dans le bas-ventre

Par ailleurs, une fausse couche peut se caractériser par d’intenses douleurs abdominales, ainsi que par de fortes contractions utérines. Si l'on ressent ces symptômes en début de grossesse, il est indispensable de consulter son gynécologue ou de se rendre aux urgences sans tarder. Seuls un examen approfondi et une échographie pourront en effet déterminer avec certitude s'il s’agit d’une fausse couche ou non.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité