Fuites urinaires chez la femme : la grossesse en cause ?

Fuites urinaires chez la femme : la grossesse en cause ?©iStock

La grossesse est une cause fréquente de fuites urinaires chez la femme. Durant la grossesse elle-même bien sûr, mais aussi après, car contrairement à la plupart des petits maux de grossesse, les fuites urinaires ne cessent pas toujours avec l'accouchement... Mais des solutions existent.

Publicité

Comment expliquer les fuites urinaires durant la grossesse ?

Les fuites urinaires apparaissent le plus souvent au 3e trimestre : un effort, une crise de rire, une quinte de toux ou un éternuement peut suffire à les déclencher. Pourquoi ? D'une part parce que bébé appuie de plus en plus sur la vessie et d'autre part parce que le sphincter et le périnée se relâchent en vue de l'accouchement, si bien qu'ils ne parviennent plus à bloquer correctement l'écoulement de l'urine.

Publicité

Fuites urinaires de la femme après l'accouchement : pourquoi ?

La plupart du temps, les fuites urinaires disparaissent peu de temps après l'accouchement. Des années plus tard, elles peuvent cependant évoluer en véritable incontinence urinaire chez les femmes prédisposées, ayant un système vésico-sphinctérien plus faible que la moyenne. L'accouchement en lui-même peut aussi fragiliser le plancher pelvien, surtout s'il dure longtemps...

Comment prévenir l'incontinence urinaire après l'accouchement ?

La meilleure solution est de rééduquer votre périnée après l'accouchement chez un kinésithérapeute ou une sage-femme spécialisée. Il faut en général une dizaine de séances. Astuce : durant votre rééducation, évitez les sports sollicitant fortement les abdominaux comme le jogging pour conserver tous les bienfaits des séances.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité