Diabète gestationnel : un symptôme d'alerte

Publicité

Le risque principal du diabète gestationnel est qu’il ne présente pas de symptômes particuliers. C’est pour cela qu’il est automatiquement dépisté chez toutes les femmes enceintes car il peut passer totalement inaperçu. Il existe pourtant quelques signaux qui peuvent alerter la femme pendant sa grossesse.

Publicité

© Fotolia

Quels symptômes caractérisent le diabète gestationnel ?

Le symptôme le plus connu de tous les types de diabète est la soif intense. A cause du taux important de sucre dans le sang, le corps réagit par un signal de soif intense. Ainsi, toute femme enceinte qui constate une augmentation de sa consommation en eau, voire se lève la nuit pour étancher sa soif intense, doit y voir un signal d’alerte pour consulter son médecin. Deux autres symptômes peuvent s’ajouter à cette soif : des urines plus fréquentes et une fatigue inhabituelle. L’inconvénient étant que ces symptômes sont peu spécifiques d’un diabète gestationnel puisqu’ils sont le lot quotidien de toute femme enceinte !

Publicité
Les risques du diabète gestationnel

S’il était sans risque, le diabète gestationnel ne serait pas dépisté systématiquement chez toutes les femmes enceintes. Le principal risque est une augmentation de la tension artérielle de la mère, pouvant obliger à déclencher l’accouchement prématurément. Dans les autres risques, il y a un poids supérieur à la normale pour le bébé, compliquant l’accouchement par voie basse et favorisant le recours à une césarienne. Enfin, le diabète gestationnel augmente les risques de diabète chez le bébé, une fois qu’il atteindra l’âge adulte.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité