Diabète de grossesse : quand recourir au traitement par insuline ?

Diabète de grossesse : quand recourir au traitement par insuline ?istock

Le diabète gestationnel est une forme particulière de la pathologie diabétique qui survient uniquement au cours de la grossesse. Si des mesures diététiques sont généralement mises en œuvre dans un premier temps, un traitement par insuline peut parfois s’avérer nécessaire.

Publicité
Publicité

Diabète de grossesse : le traitement médical

Chez la femme enceinte, le diabète gestationnel peut conduire à une hyperglycémie d’intensité variable. La stratégie thérapeutique sera définie en fonction des symptômes présentés et des risques encourus par le fœtus. Lorsque la prise en charge diététique ne suffit pas à restaurer suffisamment le taux de glycémie, un traitement par insuline est généralement proposé jusqu’à l’accouchement, voire au-delà. Cette thérapie consiste en une injection régulière d’insuline, l’hormone qui gère le taux de sucre dans le sang. Généralement, une hospitalisation est requise en début de traitement.

Publicité

Diabète de grossesse : les autres alternatives

En parallèle d’un traitement médical, certaines alternatives non médicamenteuses peuvent contribuer à réguler la glycémie. Chez la femme enceinte, très peu de médicaments sont autorisés. Le fait de pouvoir recourir à des thérapies naturelles peut donc représenter une aide précieuse. A ce titre, de nombreuses plantes ont largement démontré leur efficacité en cas de diabète de grossesse. Le fenugrec, l’ail, l’oignon ou encore l’olivier sont ainsi préconisés par de nombreux phytothérapeutes. L’homéopathie offre également de nombreuses perspectives. Bien entendu, un avis médical préalable est essentiel.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité